[Tendance] Les Cash Mobs, le nouveau phénomène de la consommation collaborative

Le 01 / 09 / 12 | Posté par Mickael Soria
[Tendance] Les Cash Mobs, le nouveau phénomène de la consommation collaborative

Andrew Samtoy, jeune avocat de Cleveland, a créé en novembre 2011 un nouveau mode de consommation collaborative : Les Cash Mobs.

A ne pas confondre avec les célèbres Flash Mobs,  ces manifestations organisées soudainement dans des lieux publics où il s’agit de danser ou d’arrêter de bouger…puis de se disperser le plus rapidement possible. Mais la tendance actuelle est plus solidaire et plus simple encore. Alors que les Flash Mobs n’avaient pas de but précis sinon de procurer l’étonnement et la sympathie de la foule, les Cash Mobs visent à soutenir l’économie de proximité souvent en lutte face à la grande distribution.

Le principe est simple : Sur un réseau social, un commerce de proximité est choisi pour être aidé. Une fois celui-ci désigné, les internautes s’engagent à venir en même temps dépenser entre 10 à 20 Dollars dans ce commerce. Celui-ci est prévenu une semaine à l’avance de l’arrivée d’un grand nombre de personnes dans sa boutique.

La première manifestation de ce genre a été organisée à Cleveland dans une petite librairie en Novembre 2011. Première expérience réussie qui a poussé Andrew Samtoy à développer son concept en créant un Blog Cash.Mobs, afin de structurer le phénomène. La première des règles d’un Cash Mob étant d’annoncer le rassemblement sur Twitter et Facebook une semaine à l’avance. Une souscription sur la plateforme de Crowdfunding IndyGogo a ensuite été lancée pour soutenir le site d’Andrew Samtoy.

Le mouvement s’est exporté très rapidement au-delà des frontières des Etats-Unis. Des communautés similaires ont ainsi vu le jour en Autriche, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni, Australie et Corée du Sud. La France n’est pas encore dans la liste. Dix mois après avoir créé la première Cash Mob, Andrew Samtoy revendique des dizaines de milliers de Dollars injectés dans les commerces de proximité.

Le concept commence déjà à être repris par les grandes entreprises.  American Express organise par exemple des « Small Business Saturdays » avec des crédits pour les détenteurs de sa carte qui vont dans des commerces de proximité.


Crédit photo : CashMobs.wordpress.com

Vos réactions (0)

Rédiger un commentaire

Erreur champs du nom

Erreur champs du mail

Erreur champs du message

CAPTCHA