Le Cloud Computing

Le 05 / 04 / 11 | Posté par Xiao-ou HSU
Le Cloud Computing

Cloud Computing, l'informatique de demain ?

Le Cloud computing, plus connu sous le nom "d’informatique dans les nuages" en français. Un terme très à la mode faisant référence à l’informatique dématérialisée.
Plus besoin de serveurs informatiques en propre pour les entreprises qui accèdent directement à des services en ligne entièrement gérés par les prestataires de services Cloud.
Données et applications ne sont plus installées en local sur l’ordinateur de l’utilisateur ou les serveurs de l’entreprise, mais hébergées sur des équipements distants (le "nuage"), auxquels le client accède via un simple navigateur Internet.


Le cloud computing

Le Cloud Computing ou la dématérialisation des serveurs
Le Cloud Computing, la promesse d’un large éventail de solutions pour les entreprises clientes et/ou les utilisateurs finaux, depuis la virtualisation et la mutualisation de serveurs de l’entreprise (solutions IaaS), à la mise à disposition d’applications Web accessibles depuis n’importe où (solutions SaaS, comme les plateformes de blogs ou les webmails).

Quel est l’intérêt du Cloud pour les entreprises ?
Grâce au Cloud Computing, un utilisateur accède aux données souhaitées à tout instant et en tout lieu, quel que soit l’équipement utilisé (mobile, PC, tablette). L’intérêt majeur pour les entreprises : disposer d’un large éventail de services dont elles ne payent que ce qu’elles consomment (paiement à l’usage), sans avoir à investir massivement. L’approche Cloud offre alors une flexibilité sans pareille. A titre d’exemple, un site d’e-commerce bénéficie ainsi d’une solution optimale pour absorber les pics de trafic lors de la période de Noël.

Que peut-on faire avec le Cloud aujourd’hui au quotidien ?
Des appareils numériques qui se multiplient dans notre quotidien et une production de contenus (photo, audio, vidéo) exponentielle : normal que les prestataires de Cloud se bousculent pour proposer stockage, hébergement ou sauvegarde des données personnelles en ligne.

Le concept de Cloud Printing commence lui aussi à se développer avec une promesse pour  bientôt : l’impression de tout type de documents depuis n’importe quel terminal (PC portables, smartphones, tablettes)… sans avoir à le relier à une imprimante.
Portée par SFR, une nouvelle tendance proposée au sein de son offre ADSL : le Cloud Gaming. SFR est un des seuls opérateurs français proposant à ses clients de jouer à des jeux vidéo sur la TV sans avoir à disposer de console spécifique, ni même à télécharger ou installer quoi que ce soit. Le système : des jeux lancés à partir de serveurs distants et renvoyés aux clients sous forme de vidéo streaming que le décodeur TV SFR affiche sur la TV du foyer.


Ecran jeux vidéo à la demande
Pour aller plus loin sur la définition du Cloud Computing …

Il existe trois niveaux de services Cloud :

  1. IaaS (Infrastructure as a Service) : l’entreprise virtualise et mutualise ses serveurs et autres infrastructures de traitement de données et les utilise selon ses besoins ponctuels. Résultat : aucune machine n’est allouée à une seule tâche et donc potentiellement sous-utilisée. Issue d’une location auprès de prestataires tiers, cette mutualisation peut être soit uniquement entre les machines de l’entreprise (private cloud), soit entre plusieurs entreprises (public cloud).
  2. PaaS (Platform as a Service) : les entreprises gardent le contrôle sur la création de leurs propres applications, elles utilisent alors l’environnement de développement et d’hébergement mutualisé d’un prestataire Cloud, accessible en ligne "à la demande".
  3. SaaS (Software as a Service) : largement utilisée par le Grand Public, cette approche offre un accès à de multiples applications par Internet, ne demande aucune installation sur un ordinateur et offre un accès depuis n’importe où (ex : plateformes de blogs, webmail, Google Docs).


Une nouvelle ère se dessine avec le Cloud Computing : les pieds sur terre,  l’informatique dans les nuages !